Comment modifier son contrat EDF lorsque l’on déménage ?

Comment modifier son contrat EDF lorsque l’on déménage ?

Un déménagement réussi implique une bonne organisation et l’anticipation des démarches. La mise en place d’un contrat d’énergie pour son nouveau logement est une étape à ne pas oublier lors de la préparation de son déménagement. Voici comment procéder.

 

Quand contacter EDF lors du déménagement ?

Le jour de l’entrée dans le nouveau logement, il est essentiel d’avoir l’électricité et/ou le gaz. Or, il se peut que l’alimentation en énergie ait été suspendue, si le logement était inoccupé pendant longtemps, ou tout simplement si l’ancien occupant a résilié son contrat. Pour une location, le changement de contrat pour le compteur se fait généralement au moment de l’état des lieux. Étape essentielle de l’aménagement, le locataire fait le tour du logement avec le propriétaire et notent l’état d’usure du logement et de ses équipements suivant un modèle d’état des lieux bien précis, comme présenté sur cette page. Ce modèle d’état des lieux contient également des espaces prévus pour y inscrire les relèves de compteur qu’il faudra transmettre à EDF pour la mise en place du nouveau contrat.

Si l’énergie est coupée dans la future maison ou le futur appartement, il est indispensable d’anticiper la démarche de remise en service car il y a des délais. Il faut compter 5 jours ouvrés pour une mise en service classique, sous réserve de la disponibilité des techniciens. Mieux vaut contacter EDF une à deux semaines avant le jour du déménagement. Il faut être vigilant en été, en pleine saison des déménagement où les délais s’allongent et les rendez-vous avec le technicien tarde davantage. Les compteurs Linky présentent un avantage : communicant, ils sont réactivables à distance sous 24/48h ouvrées.

 

Comment se passe la mise en place du nouveau contrat ?

Pour mettre en place le nouveau contrat et gagner du temps, il est important d’avoir en sa possession au moment de contacter le fournisseur certains documents.

Premièrement, l’adresse et ses compléments (pour un appartement, le numéro de l’étage, de l’appartement, le bloc, etc). Cela permettra au fournisseur, qui peut être Engie, EDF ou encore Total Direct Energie présenté par cette fiche, de retrouver le ou les compteurs. Le nom de l’ancien occupant sera également demandé. Se munir d’une facture d’énergie du logement est très judicieux. Sur celle-ci apparaissent les numéros d’identité des compteurs composés de 14 chiffres : le PDL (point de livraison pour l’électricité, et le PCE (point de comptage et d’estimation) pour le gaz. Sans ces numéros uniques le contrat d’énergie ne peut pas être réalisé. Ensuite, le fournisseur demandera les relèves de compteur : elles indiquent à partir de quel moment l’énergie commencera à être facturée au nouvel occupant. En cas d’absence de ces relèves, le contrat peut être commencé mais pas finalisé. Il faudra à tout prix les transmettre au fournisseur. Enfin, les modalités de paiement seront établies : facturation au réel, mensualisation avec estimations, etc. Il est donc nécessaire de disposer d’un numéro de téléphone, une adresse e-mail et un IBAN ou RIB pour la mise en place des prélèvements dans le cas échéant. Si le dossier est complet et l’énergie en service dans le logement, le changement de nom se fera en toute transparence sous 5 jours après la validation des conditions générales de vente par le client. Si non, il y a prise de rendez-vous et planification d’une intervention avec un technicien d’Enedis, le gestionnaire de réseau d’électricité. Une mise en service de compteur à son nom, déplacement nécessaire ou non, coûte 21,23 € TTC. En cas d’intervention en urgence sous 24h et en fonction de la disponibilité des technicien, le tarif peut monter jusqu’à 150,39 € TTC.

 

Les autres démarches essentielles avant son déménagement

– Si l’on souhaite avoir internet à l’arrivée dans le logement, il faut là aussi prendre de l’avance et contacter un opérateur avant le jour du déménagement. Il réalisera un test de débit pour connaître l’éligibilité à la fibre ou l’ADSL du logement. Pour obtenir davantage de détails sur la technologie ADSL, cliquez ici.

– Il est important de penser à se déclarer au service d’eau public.

– Une semaine avant le déménagement, il est important de demander à La Poste la réexpédition de son courrier.

– Il faut aussi changer l’adresse de sa carte grise et s’inscrire sur les nouvelles listes électorales.

– Le jour du départ de l’ancien logement, il ne faut pas oublier de contacter le fournisseur d’énergie de son ancien logement pour résilier.

© Rapid Plomberie © 2019

Menu